LA BOMBE EN 2008 ?

Publié le par blog-allemoniere-tf1

L'Iran aura la bombe en 2008, c'est la thèse défendue depuis plusieurs années par Thérèse Delpech

. 

   Avec les 3000 centrifugeuses assemblées à ce jour dans l'usine de Natanz, il suffit d?adopter un certain de type de configuration pour obtenir en 2008, 30 KG de matière fissible, suffisamment. 

 

 Directeur des Affaires Stratégiques au  CEA, Commissariat à l'Energie Atomique, Thérèse Delpech fait partie de ceux qui militent pour une action ferme et rapide.

Le temps diplomatique est beaucoup plus lent que celui du programme iranien, dit-elle, si l'on n'agit pas vite, ajoute-telle, il sera trop tard et l'on ne pourra pas éviter la guerre !

 Aujourdhui, elle est favorable à l'imposition de sanctions massives. Elle préconise une action au niveau franco-français, au niveau européen et enfin au conseil de sécurité des Nations Unies. La tache ne sera pas facile en Europe et à l'ONU mais le président de la république l'a semble-t-il entendue en demandant aux entreprises Total, EDF et GAZ DE France de ne plus investir en Iran.

Problème, les sanctions auront-elles un impact réel, amèneront elles, le gouvernement iranien à reculer ? 

Un casse tête pour les Mollahs et les Pasdarans, reculer, n'est-ce pas à terme perdre le pouvoir à moins que ce ne soit la seule façon de s'y maintenir.

Le seul homme capable de décider ce revirement ne s'appelle pas Mahmoud Ahmadinedjad mais Ali Khamenei, le guide suprême de la révolution islamique. Pour l'instant, il est fatigué, malade, « dit-on » !

  

Qu'en pensez-vous ?

Publié dans blog-allemoniere-tf1

Commenter cet article