L'Iran vers de nouvelles sanctions ?

Publié le par blog-allemoniere-tf1


Cette fois, la guerre c'est fini , en tout cas pour le moment, c'est ce que nous annonce le président. Des sanctions, encore des sanctions. Des grands mots, mais qu'en est-il en réalité ?

Les Russes pour l'instant, n'en veulent quant aux chinois sur cette question, ils s'alignent sur Moscou. Les discussions promettent d'être longues....
Qu'à cela ne tienne, nous dit notre Président , nous convaincrons les européens de l'importance de nouvelles sanctions et ce sera, cette fois l'Europe, qui agira.

Mais là encore, voilà, ni Angéla Merkel ni les italiens, ni même même les états du nord ne croient en leurs vertus, certains, parce qu'ils ont trop d'intérets économiques en jeu, comme l'Allemagne ou l'Italie, d'autres parce qu'ils croient encore à la négociation non accompagnée de menaces....

Coups de griffes iraniens
Les iraniens, en grands diplomates qu'ils sont, assistent ravis à cette grande cacophonie et ne se privent pour envoyer des coups de griffes. Nicolas Sarkozy et son ministre des affaires étrangères sont qualifiés d'amateurs et de novices sur la scène diplomatique, Total qui comptait bien pouvoir mener de nouvelles recherches en Iran, se voit retorquer...pas de concession !
Amadinedjad s'amuse et déclare à qui veut bien l'entendre que l'Iran n'a pas l'intention de fabriquer une bombe atomique et encore moins de déclarer la guerre aux Etats Unis! On le comprend, une guerre pourrait entraîner la disparition du régime...A terme !

Et pendant ce temps, dans les usines iraniennes, les ingénieurs continuent d'assembler des centrifugeuses...

Il y a bien des petits soucis comme nous le confie l'expert  François Géré, président de l'IFAS (l'Institut Français d'Analyses Stratégiques) mais les ingénieurs sont en passe d'acquérir la technologie nécessaire.

 

 François Géré Président de l'IFAS

La polémique sur le temps qu'il faudra aux Iraniens pour se doter de la bombe atomique ( type Hirochima) a été exposée à Nicolas Sarkozy dans un rapport rendu par la SGDN. Deux thèses y étaient, exposées, celle du CEA, pessimiste, la bombe d'ici fin 2008 et une autre des offices de renseignements un peu moins alarmistes d'ici 2012.
Mais la thèse a semble-t-il eu les faveurs de la SGDN (Secrétariat général de la défense nationale) qui l'a présentée en premier, de quoi donner un coup de sang à notre Président qui croit à la diplomatie du mouvement ! Les résultats n'ont pas tardé !

Comme personne ne veut reculer, de peur de perdre la face, USA  et Iran, on pourrait bien se voir entraîner dans un conflit sans le vouloir. A force de montrer les crocs, il faudra mordre si l'on veut rester crédible !

Et puis certains ajoutent à ce tableau un autre risque, celui da la nucléarisation de la région.

Mais faut-il y croire, réponse de François Géré

 A n'en pas douter, on va causer du nucléaire iranien à New York, aujourd'hui....!

Publié dans blog-allemoniere-tf1

Commenter cet article