Irak, la guerre civile?

Publié le par blog-allemoniere-tf1


Professeur à Sc-Po Paris, Jean Pierre Filiu auteur du livre, « les Frontières du Jihad », estime que les violence intercommunautaires en Irak risquent de s'accélèrer ces prochains mois.

 

 Ce spécialiste du monde arabe qui passe son temps à étudier les sites islamistes estime que la lutte pour le contrôle de la province d'Anbar est féroce. Al Qaïda en Irak qui a fédéré plusieurs autres groupes sunnites pour former « l'état islamique d'Irak » trouve sur sa route des insurgés sunnites nationalistes ( ils viennent d'unir leurs forces).

Si les deux mouvements se battent contre les américains, ils ont deux visions differentes de l'Irak, le premier groupe veut créer un état islamique dans la région qu'il contrôle, l'autre, nationaliste, veut  maintenir l'unité du pays.

 

 

La bataille pour la province d'Anbar est fondamentale. Anbar c'est aussi le contrôle des routes qui vont en Arabie Saoudite, en Jordanie et en Syrie.Les affrontements se déplaceraient vers une autre province, plus à l'est, celle de Diyala, frontière avec l'Iran.

 

La propagande des différents groupes continuent de se faire via internet avec vidéos des attentats à l'appui.

Bon nombre de ces vidéos sont traduites en anglais  par les sites qui les hébergent et l'un d'eux, irakien, "La vois du Califat en arabe" serait même relayé par un émetteur en France!!!

Publié dans blog-allemoniere-tf1

Commenter cet article

Mirino 07/05/2007 17:52

Ca fait depuis belle lurette que l'on a anticipé, presque avec espoir on dirait, la fameuse guerre civile en Iraq. Cette anticipation vient surtout des pays qui semblent vouloir justifier leur attitudes d'autruche et 'je vous l'avais bien dit'.Mais pour les iraqiens il n'y a pas de retour et ils ne veulent surtout pas la guerre civile totale. Il faut que les pays occidentaux comprennent l'enjeu et assument aussi leurs responsabilité pour soutenir le gouvernement élu.Même chose en Liban où le menace vient de la Syrie et de l'Iran. Même chose en Afghanistan et la menace du Taliban. (Pour avoir une idée de ce que les Afghans pensent au Taliban, on pourrait lire 'The Kite Runners' de Khaled Hosseini).