La guerre du gaz

Publié le par blog-allemoniere-tf1

La guerre du Gaz...

Ca y est....L'Europe s'intéresse à l'Asie Centrale. Objectif diversifier nos sources d'approvisionement énergétique, réduire notre dépendance vis-à-vis de la Russie.

Les 5 pays de la région qui occupent une position stratégique, ont des sous-sols qui attisent depuis longtemps l'appétit des Chinois, américains et Russes.

Le Kazakhstan va se hisser au 4ième rang mondial des producteurs de pétrole et le Turkménistan est un émirat gazier en devenir. 

 

 

 Alors, au prochain sommet des chefs d'états, en mai, l'UE pourrait décider d'une nouvelle stratégie et envoyer des représentants dans chaque capitale.

 En échange, nous pourrions offrir à ces terres lointaines l'aide de l'Europe....dans la lutte contre les trafics en tout genre qui fleurissent dans la région : trafic d'êtres humains, d'armes, de matières sensibles et de drogues.

30°/° de l'héroïne produite en Afghanistan  arrive chez nous en  passant par l'Asie centrale. Les camions citernes qui acheminent  les précurseurs chimiques nécessaires à la fabrication de l'héroïne, viennent, eux, de l'ex Union Soviétique (Pour fabriquer 1 kg d'héroïne il faut 7 kg d'anhydride acétique)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un fonctionnaire des douanes russes s'apprête à brûler 111 kilos d'héroïne saisis en septembre 2001 à la frontière entre le Tadjikistan et l'Afghanistan. Les sacs avaient été abandonnés par des trafiquants afghans mis en fuite par une patrouille.
©Alexander Nemenov / PHOTO AFP

 

 

 

Connaître les réseaux d'acheminement et participer à leur démantèlement n'est pas sans intéresser nos policiers . 

 

Mais ne plus agir en ordre dispersé, faire taire nos petites rivalités pour mettre sur pied de nouveaux chantiers ne sera pas facile.

L'Europe du sud qui cherche à assurer sa propre indépendance énegétique n'arrive même pas à s'entendre. La construction d'un gazoduc de 3500 km entre l'Autriche et la mer Caspienne via la Turquie, connu sous le nom de projet Nabuco, (Consortium composé de compagnie  autrichienne, Hongroise, Bulgare, Roumane Turque)  a du plomb dans l'aile. La Hongrie a décidé d'assurer son approvisionnement en signant un accord directement avec la Russie il y a une quinzaine de jours .

Alors, rendez-vous, au mois de mai, au sommet des chefs d'états de l'Union Européenne pour voir si nos diplomates sauront accoucher d'un véritable projet, avec à la clef le gaz et le pétrole d'Asie centrale, évidemment.

 

 

 

Publié dans blog-allemoniere-tf1

Commenter cet article

CELINE 25/03/2007 17:49

BIEN CETTE IDEE DE BLOG .HISTOIRES INTERESSANTES MAIS CE SERAIT MIEUX AVEC UNE CARTE DES PAYS SITES !))))